Rachat

Les rachats dans le 2ème pilier permettent d’améliorer les prestations tout en bénéficiant d’avantages fiscaux !

Cela vous intéresse ? Informez-vous sur les possibilités de rachats et leur impact sur vos prestations.

Informations

Faire un rachat consiste à effectuer un versement personnel dans votre Caisse de pensions. Cela vous permet d’améliorer vos prestations futures, mais aussi de faire des économies d’impôt, car les versements privés dans le 2ème pilier sont fiscalement déductibles.

Lorsque vous faites un rachat, ce montant est directement crédité à votre avoir de vieillesse et commence à porter intérêt dès la date du versement. Pour avoir une idée de l’impact d’un rachat sur vos rentes, vous pouvez utiliser le simulateur de prestations.

Montant maximal

Le montant maximal du rachat est indiqué sur votre fiche d’assurance : il correspond au montant maximal de l’avoir de vieillesse théorique selon l’âge et le traitement cotisant, diminué de votre avoir de vieillesse déjà acquis.

Montant minimal

Il n’y a pas de montant minimal à verser pour effectuer un rachat.

Préfinancement

Si vous avez racheté l’avoir de vieillesse maximal, vous avez encore la possibilité de faire du préfinancement. Le compte de préfinancement n’est pas inclus dans l’avoir de vieillesse et a pour but de financer la retraite anticipée. Il peut être versé entièrement en capital, sous forme de rente ou être utilisé pour financer une rente pont-AVS.

Les rachats sont possibles pendant toute l’année, mais soumis à ces quelques limitations :

  • Il est possible de faire au maximum 3 rachats par année, jusqu’à l’âge ordinaire de la retraite
  • Les éventuels retraits pour l’accession à la propriété du logement doivent préalablement avoir été remboursés, pour des questions fiscales
  • Les assurés arrivant de l’étranger et n’ayant jamais été affiliés à une caisse de pensions suisse ne peuvent racheter que le 20% de leur traitement cotisant pendant les 5 premières années
  • Les éventuels comptes de libre passage qui n’auraient pas été transférés à la Caisse ou les piliers 3a supérieurs au montant maximal admis pour les salariés (ancien indépendant par exemple) doivent être déduits du montant maximal de rachat possible
  • Les rachats effectués ne peuvent, par la suite, pas être retirés (pour l’accession à la propriété par exemple) dans un délai de 3 ans

Si vous avez eu des absences pour cause de maladie durant les 2 années précédant votre rachat, la Caisse peut émettre des réserves médicales sur l’augmentation des prestations risques décès et invalidité induites par le rachat. La durée des réserves ne peut toutefois pas excéder 5 ans.

Pour aller plus loin